Ergonomie / Handicap

L’ergonomie ce n’est pas seulement l’adaptation des équipements de travail aux dimensions corporelles !

C’est une discipline scientifique qui s’occupe de la compréhension des interactions entre les hommes et les autres éléments d’un système. Elle prend en compte tout ce qui peut influencer la réalisation du travail, sans se limiter aux dimensions du poste : la répartition des tâches, les consignes, les flux, les espaces, l’organisation du travail, les relations, les marges de manœuvre permises…

L’objectif est d’optimiser la situation de travail en alliant efficacité et protection de la santé.

L’ergonome applique des connaissances sur l’humain au travail dans la perspective de mieux adapter le travail (tâche, dispositif technique, environnement, organisation du travail) aux personnes. Il effectue l’analyse de l’activité en réalisant des observations sur le terrain qui lui permettent de mieux comprendre le travail réalisé afin de proposer des changements pour améliorer les situations. L’ergonome peut être impliqué dans la correction de situations existantes (problèmes de santé ou de sécurité, etc.) ou encore dans la conception de nouveaux systèmes et espaces de travail.

La démarche ergonomique doit être globale, participative et pluridisciplinaire.

  • Globale, c’est-à-dire que l’étude réalisée doit s’attacher à observer et comprendre une situation de travail dans son intégralité. C’est en étudiant l’intégralité des éléments qu’il sera possible de savoir sur lesquels il est nécessaire ou préférable d’agir et lesquels sont déjà adaptés.
  • Participative, en effet, l’étude ne serait pas complète si elle se basait uniquement sur les observations de l’ergonome. Il est essentiel que les agents dont les tâches sont étudiées aient un rôle central dans l’étude, car c’est eux qui connaissent le mieux leur travail et qui pourront rendre compte de la réalité du terrain, des difficultés rencontrées ou de la faisabilité d’un changement proposé.
  • Pluridisciplinaire, de nombreuses disciplines sont impliquées dans l’ergonomie et l’ergonome ne peut être expert dans chacune d’elles. Ainsi, selon les situations, d’autres personnes peuvent intervenir : manager ou direction, ingénieur, sociologue, psychologue, médecin du travail, CHSCT, etc. La combinaison de chaque point de vue et de chaque expertise permettra de faire ressortir les propositions (matérielles, organisationnelles ou humaines) les plus adaptées à la situation.

L’ergonome peut intervenir en :

  • Actions préventives :
    • réalisation d’études individuelles ou collectives en prévention des risques professionnels : au poste d’un agent, d’une unité de travail ou d’un service,
    • accompagnement de la collectivité en amont d’un projet de construction, réaménagement des locaux, d’un poste de travail ou réorganisation de services,
    • information et sensibilisation à la prévention des risques : troubles musculosquelettiques (TMS), travail sur écran, gestes et postures de travail, etc.
  • Actions curatives :
    • aménagement de poste dans le cadre du maintien dans l’emploi d’agents présentant des restrictions médicales ou bien reconnus travailleurs handicapés (RQTH),
    • accompagnement au retour à l’emploi : apport de conseils relatifs à l’organisation du travail, aménagement de poste, etc. en amont de la reprise de l’agent.

Charte de déontologie de l’ergonome : http://www.ergonomie-snce.fr/Ergonomie-deontologie.html

  Plaquette Ergonomie / Handicap : Les missions de l’ergonome (pdf - 321 kB)
Version avril 2020 / pdf - 321 kB